Episode 141

Jeudi 11 novembre 1965

Une bonne nouvelle 

Stella Chernak vient de témoigner, lors de l’audience préliminaire, que Rodney Harrington a menacé la vie de son défunt frère, Joe. Son témoignage terminé, elle retourne travailler à l’hôpital de Peyton Place. 

Un homme sort de l’hôpital par la porte principale au moment où Betty entre. Elle se dirige vers la réception et rencontre Stella Chernak qui vient à son tour d’entrer.


À la réception, Betty dit à Stella que son témoignage n’était qu’une représentation de sa part et qu’elle aurait dû être actrice. Stella ne répond pas. 

Elle se rend dans le bureau du Dr Rossi, qui est désormais le sien aussi. Michael pensait qu’elle prendrait sa journée. 

Il ne la comprend pas. Il rappelle à Stella qu’il était présent au moment où Rodney est sorti de chez les Chernak. Il n’a pas eu le sentiment que Rodney était hors de lui. 

— Vous tombez dans le stéréotype, lui dit Stella. 

— On croirait entendre votre père. Est-ce lui qui vous a murmuré ces paroles à l’oreille ?

Il pense que c’est son père qui lui a inculqué sa haine envers les Harrington. Stella ne veut pas causer d’ennuis à Michael et se propose de démissionner. 

Michael lui répond froidement qu’il n’a pas le temps de passer des entretiens pour trouver un autre assistant. Ceci pour lui faire comprendre qu’elle n’a pas à démissionner. 


Constance se gare devant la librairie. Leslie lui ouvre la porte et se propose de lui porter ses affaires. 

À l’intérieur de la librairie, il enlève son chapeau et demande des nouvelles d’Allison. Constance a décidé d’ouvrir la librairie quelques heures par jour. 

Norman entre à son tour avec un carton rempli de livres. Il demande à Constance si elle veut qu’il l’ouvre à sa place. Leslie pense que c’est une bonne idée. 

Constance observe Norman : 

— Tu as l’air soucieux.

Norman lui dit que son frère est inculpé. Constance le savait, car elle avait entendu Betty en parler au Dr Rossi. 

Leslie et Norman s’en vont. Le téléphone sonne. C’est le Dr Morton qui lui donne le résultat de ses tests. Constance apprend qu’elle est enceinte. Elle est heureuse de la nouvelle.


Pendant ce temps au tribunal. Jim Fogarty, du Hastings Sun, fait quelques pas en compagnie d’Elliot. 

Jim compare le témoignage de Stella à celui de Paul Hanley, le petit garçon de dix ans qui a incriminé Elliot dix-huit  ans plus tôt. 

Elliot se demande pourquoi ils n’ont pas permis à Rodney de témoigner. Elliot est persuadé qu’il est innocent. Rien ne prouve que ce garçon soit un meurtrier. 

Marian arrive et John la présente à Jim et Elliot. Marian se retrouve face au père d’Allison et en éprouve une certaine gêne, d’autant plus que John parle de cette affaire et assure à Elliot que la police fait tout son possible pour retrouver le chauffard qui s’est enfui comme un lâche. 

John se rend ensuite dans son bureau avec Marian. Il lui dit qu’elle a une mine affreuse et elle répond qu’elle a attrapé la grippe. Elle est désolée de l’importuner. Elle sait qu’il a besoin de repos pour la suite du procès.


Steven Cord a emmené Rodney sur le quai pendant la pause et Rodney reconstitue ce qui s’est passé la nuit où Joe est mort. 

Il se souvient qu’il s’est retourné et s’apprêtait à partir quand Joe a fait quelques pas et s’est évanoui. Il s’est alors agenouillé devant Joe pour voir s’il pouvait l’aider. 

Joe avait sorti le crochet de pêcheur du bateau. Steven veut que Rodney retrace chaque étape de cette scène, comme John Fowler l’avait fait auparavant. 


Rita rentre à la maison (c’est l’appartement se trouvant derrière la taverne). Norman est avec elle. 

Rita demande à Ada si elle veut qu’elle mette la table. 

— Non. Nous devons parler, répond sa mère. 

Ada veut toujours partir. Elle veut s’éloigner de la ville avec Rita le temps du procès. Et elle veut partir dès maintenant. 

Rita demande quoi faire à Norman. Ce dernier lui dit qu’elle doit prendre seule sa décision. 


Sur le quai, Steven et Rodney parlent toujours de la bagarre. 

— Je voulais juste parler avec lui. J’aurais dû me douter que Joe ne voulait pas parler. 

Rodney décrit la bagarre en détail. C’était la marée basse. 

Stella se trouve devant l’entrée de la Taverne d’Ada Jacks et observe Rodney et Steven. Elle et Rodney se lancent des regards furieux l’un envers l’autre. Puis Stella regarde le réverbère près duquel Joe est mort. 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s